Un processus continu

Les compétences numériques sont aujourd’hui devenues indispensables dans tous les métiers et dans la vie citoyenne. En écho à ce constat, les textes officiels publiés par le MENESR au sujet des diplômes de Licence, Licence professionnelle et Master (arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence et arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national de formation), mettent l’accent sur l’insertion professionnelle des diplômés et sur l’importance des compétences en général, et des compétences numériques en particulier.

 

L’article 4 de l’arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations  évoque notamment l'organisation de la formation, dont « les dispositifs pédagogiques [doivent favoriser] la mémorisation et la valorisation [des] productions et réalisations [des étudiants] », et « [les inciter] à mobiliser les savoirs et les compétences développés en formation dans de nouvelles situations ».

Dans le cadre du C2i, les processus de formation et de certification doivent être distingués. Ils s’articulent dans un continuum dont il faut spécifier les différentes étapes.

 

Le positionnement permet à l’étudiant de situer son niveau de compétences par rapport à un référentiel. Ce positionnement est proposé en début de formation pour identifier les lacunes et les besoins personnalisés de formation. Il peut aussi être proposé durant la formation pour mesurer les progrès accomplis.

La formation permet de confirmer les compétences en devenir et d’acquérir celles qui font défaut. Cette formation peut prendre différentes formes, du présentiel à des dispositifs hybrides ou totalement à distance en passant par de l’autoformation tutorée.

L’évaluation des compétences permet de prendre la mesure du degré d’acquisition des compétences en s’appuyant sur le dossier numérique de compétences. Elle a une valeur formative.

Le dossier numérique de compétences permet de valoriser les acquis de l’expérience ou des formations et apporte la preuve d’une prise de recul quant aux compétences acquises.

La validation des compétences est réalisée par des enseignants à partir du dossier numérique de compétences. Elle permet de dire si le niveau attendu de maîtrise des compétences est atteint.

La certification est proposée par un jury à partir de l’examen des validations de compétences figurant dans le dossier numérique de compétences du candidat.