Le niveau d'exigence du C2i1

Lorsque l’évaluation a lieu dans le contexte d’activités pratiques en contexte, il faut non seulement repérer les compétences qui sont mobilisées dans ce cadre, mais également s’assurer que la situation particulière et les consignes données conduisent à un niveau d’exigence conforme à celui attendu pour le certificat.

Pour amener un candidat à mobiliser une compétence, on peut être tenté de l’indiquer explicitement dans les consignes de l’activité à réaliser. 

Le certificat C2i niveau 1 se situe à la frontière des niveaux 5 et 6 du Cadre européen des certifications. Le niveau 5 suppose que le candidat est placé dans des situations imprévisibles et qu’il fait preuve d’autonomie et d’initiative pour atteindre le but qui lui est fixé. Il faut donc veiller à laisser au candidat l’initiative de mobiliser les aptitudes et les savoirs utiles, compte tenu de l’objectif à atteindre et de la situation dans laquelle il se trouve.

Le niveau d’exigence se définit, non seulement en ces termes d’autonomie, d’initiative, et de responsabilité, mais aussi par ce que recouvre chaque compétence. Ces deux dimensions du niveau d’exigence doivent servir de référence à l’équipe pédagogique dans sa démarche d’harmonisation des pratiques d’évaluation et de validation des compétences. Les candidats doivent également en être informés.

Le référentiel de compétences détaillé, que vous trouverez dans le document d’accompagnement, vous  permet de mieux cerner le niveau d’exigence attendu pour la certification au C2i niveau 1 en répondant à la question « Quelles compétences mobilisées dans telle situation ? »

Téléchargez le document d'accompagnement