FAQ / Employeur

Q: Qu’apportera de plus un collaborateur détenteur du C2i ?

Les référentiels de compétence du C2i reflètent une approche très englobante des usages numériques. Au-delà de la seule pratique d’outils, ils intègrent les dimensions éthiques, légales, et de bon usage, les pratiques de travail collaboratif, et de façon générale les éléments de culture numérique et de méthode associés à ces usages.

Voici quelques exemples de ce dont est capable un détenteur du C2i, en lien avec les compétences qu’on retrouve dans l’ensemble des référentiels :

  • il évitera les maladresses ou infractions couramment rencontrées en matière de respect des données personnelles ou du droit d’auteur 
  • il saura tirer parti efficacement des outils de travail collaboratif proposés dans son environnement de travail, ou être force de proposition pour outiller la collaboration de façon adaptée aux besoins 
  • il saura mener une veille dans le domaine qui le concerne en s’appuyant sur les possibilités offertes par le numérique pour la rendre efficace et efficiente 
  • il sera un interlocuteur averti pour discuter des choix ou établir un cahier des charges relatif au système d’information et plus largement à l’environnement numérique de travail (niveau 2) 
  • il pourra contribuer à la stratégie de communication par sa connaissance des pratiques numériques associées à la communication (C2i2forcom) 

Par ailleurs, tout détenteur du C2i a dû faire preuve d’une capacité d’analyse réflexive sur ses compétences numériques, ce qui le prédispose à transférer aisément ses compétences dans un nouveau contexte, et à tirer le meilleur profit d’une formation ciblée dont il pourrait bénéficier dans le cadre de son emploi.

Q: Comment choisir un niveau ou une spécialité du C2i ?

Le C2i comporte deux niveaux.

Le niveau 1 est généraliste. C’est un certificat exigeant qui couvre un éventail de compétences très large, valorisable tant dans la vie de citoyen, qu’en situation professionnelle ou dans une perspective de formation tout au long de la vie. Des collaborateurs déjà à l’aise dans certains domaines de compétences numériques (par exemple la production de documents numériques) pourront trouver avantage à se former sur les autres (par exemple la responsabilité face à la loi, ou la veille informationnelle, …).

Le niveau 2 met l’accent sur les usages professionnels du numérique. Certaines spécialités sont en lien avec un secteur d’activité : « enseignant » (C2i2e), « métiers du droit » (C2i2md), « métiers de la santé » (C2i2ms), « métiers de l’ingénieur » (C2i2mi), « métiers de l’environnement et de l’aménagement durable » (C2i2mead). La spécialité « fonctions d’organisation et de communication » (C2i2forcom) a une valeur plus polyvalente, car elle cible non pas des métiers, mais les fonctions que des cadres peuvent assurer dans le cadre de leurs missions au sein de l’organisation.

Pour faire votre choix, consultez les différents référentiels de compétences publiés sur ce site. Retenez que les trois premiers domaines de compétences (D1, D2 et D3) des référentiels de niveau 2 sont transversaux à l’ensemble des spécialités, mais déclinées en pratique selon le contexte qui leur est propre. Les autres domaines sont spécifiques.

Q: Quelles garanties apporte le C2i ?

Une certification orientée « compétence » :

A la différence de certaines certifications qui évaluent essentiellement des connaissances théoriques ou des aptitudes limitées à la manipulation de logiciels, le C2i atteste des compétences numériques de ses lauréats. Les candidats doivent faire la preuve de leur capacité à mobiliser savoirs et aptitudes de façon pertinente et efficace dans des situations professionnelles requérant une prise d’initiative. Une analyse réflexive est demandée au candidat sur les situations qu’il a vécues et les compétences qu’il a mobilisées. Cette prise de recul est garante d’une meilleure capacité à s’adapter aux évolutions des usages et des technologies du numérique.

La non compensation des compétences acquises

A la différence des diplômes, où le seuil de réussite s’appuie sur une note qui intègre une compensation plus ou moins généralisée des résultats obtenus aux différentes unités d’enseignement, les conditions d’obtention du C2i imposent que chacune des compétences du référentiel a bien été acquise, sans compensation possible.

Q: Comment former et faire certifier mes collaborateurs ?

Les établissements certificateurs sont les établissements d’enseignement supérieur dont la liste est donnée dans la rubrique Etablissements certificateurs.

Certains de ces établissements proposent des formations et certifications aux publics de formation continue, parfois selon une modalité de formation à distance.

Si vous préférez travailler avec un établissement géographiquement proche, contactez son service de formation continue pour étudier avec eux la possibilité d’élaborer une formation adaptée à vos besoins.